Programme STAFE

12 juin 2022

Nous avons sillonné les Pays-Bas pendant notre campagne, avec des réunions publiques à Amsterdam, La Haye, Eindhoven, Rotterdam, et des équipes sur le terrain à travers tout le pays. Nous aurions aimé avoir le temps de passer dans le Nord et l'Est du Pays : ils seront ma priorité dès que je commencerai mon mandat.

La question de la suppression de la réserve parlementaire est revenue de nombreuses fois, celle-ci ayant été supprimée dès 2017 et remplacée partiellement par le fonds associatif dit "STAFE".

Tout d'abord, l'enveloppe parlementaire s'élevait à plus de 3 millions d'euros, la réserve parlementaire en couvre 2 millions.

Ensuite, le fonds a été transformé en véritable usine à gaz par le gouvernement: complexité administrative, octroi de moitiés de subventions pour les associations... Aujourd'hui, dans de nombreux pays, nous manquons de projets. Du fait de sa difficulté de gestion, le fonds a été utilisé et le reliquat redistribué par l'administration.

Nous proposons:

- la possibilité pour des micro-entreprises du secteur culturel de déposer des projets à but non lucratifs.

- la simplification administrative, lors du dépôt du projet, mais également lors de sa vérification.

- la possibilité d'obtenir des financements pérennes, sur plusieurs années, afin d'assurer la pérennité des projets.

- la possibilité de financer les coûts de fonctionnement des associations.

Enfin, l'administration, elle-même au service du gouvernement, a repris la main sur la distribution du fonds. L'avis des conseillers de terrain n'est que consultatif et les représentants de l'Assemblée des Français de l'Etranger sont minoritaires. 

 

© Tous les droits réservés

Législatives 2022